Datura_01

     Il y a de cela un bon mois, mes voisins du dessous, Georges et Georgette (non, ça ne s'invente pas... Et leur nom de famille commence par un G aussi, ce qui donne G&G G.) m'ont appelé car ils avaient fait un peu de vide chez eux, et souhaitaient savoir si quelque chose nous intéresserait. J'y suis allée, et j'ai récupéré de jolis sacs de voyage. (ils ont voyagé à travers le monde, fait chacun une fois le tour de la planète, ramené pas mal de coupes. Ils faisaient des marathons, de la navigation.

Et puis je vois Georges me montrer un sac de tenues toutes droit venues du Sénégal qu'ils n'avaient même jamais portés. Un boubou, et deux ensembles masculins. Il va sans dire que ça, ça n'est pas parti à la benne!

datura_00

Voici l'une des tenues d'un très beau jaune que je qualifierais d'ocre composé d'un bermuda et d'une chemise. La chemise est quant à elle constituée d'un tissu à motifs et du même tissu "uni" que le bermuda. "uni" car en réalité, on y voit un petit relief selon comment la lumière tombe dessus.

La réflexion pour savoir quel patron j'allais prendre pour optimiser au mieux la quantité de tissu ne fut pas longue, ça sera une blouse Datura de Deer & Doe. Cela faisait un moment que j'avais ce patron en ma possession, et je ne l'avais jamais utilisé à cause des découpes au niveau du col et du biais à confectionner.

La découpe :

J'ai décalqué les 5 pièces + 2 empiècements (haut dos et haut devant) en taille 42, cela avait très bien fonctionné pour les deux robes Arum que j'avais cousu l'année passée. Donc il n'y avait pas de raison que cela change.

Ah, je peux vous dire que trouver l'emplacement pour toutes les pièces n'a pas été une mince affaire! Surtout lorsque j'ai remarqué que j'avais oublié de découper l'empiècement du haut dos... J'ai donc utilisé un voile de coton blanc que j'avais en stock.

Datura_Biais

Dans les chutes restantes, j'ai découpé des bandes pour fabriquer mon biais. Il m'aura fallu 25 morceaux à coudre, repasser. Par contre, j'ai utilisé le gabarit à biais fournit dans le patron. Pas réussi à l'utiliser. il y avait toujours des plis disgracieux. Donc je l'ai fait à la sauvage. Au fer à repasser, ah ça m'a pris du temps! Mais il était parfait.

La couture :

Après, ce fut l'étape des découpes du devant. Finalement, je m'en faisais tout un monde, et c'est tellement bien expliqué qu ej en'ai eu aucun problème. Oui, c'est assez long par contre. Le fer à repasser a été mon meilleur ami tout au long de la réalisation de cette blouse. Jamais je ne m'en était autant servi! Il m'aura fallu poser un biais sur l'encolure, et là, j'ai tout cousu en tournant la molette de ma machine car elle n'arrivait pas à coudre toutes les épaisseurs...

Après ces deux étapes (biais et devant), le reste est assez simple.

Le résultat :

Datura_03

Je trouve le rendu très féminin, la coupe permet de cacher les rondeurs restantes de la grossesse.

Le dos avec la pâte de boutonnage est juste sublime :

Datura_02

Pour qu'elle soit plus visible, j'ai utilisé un morceau de tissu à motif, je trouve que le contraste la met en valeur. De plus, cela souligne encore plus la cambrure des reins, je trouve que c'est très sexy.

Datura_05

 

La confection de ce modèle à partir d'un ensemble sénégalais aura été un véritable défi pour moi, et je suis très fière d'avoir réussi. Cette blouse est 100% en tissu recyclé. Et j'ai fortement pensé à la personne qui avait cousu l'ensemble africain d'origine. Qu'en penserait-elle? Que fait-elle en ce moment? Et il faut absolument que je la montre à Georges et Georgette!

En plus, pour une fois, j'ai vraiment travaillé les finitions. En plus, c'est la première fois de ma vie que je vais porter la couleur jaune...

Et vous? Vous avez déjà testé la blouse datura?

A très bientôt, Servanne.

 

Patron : Datura de Deer & Doe

Tissu : En provenance du Sénégal

Temps de réalisation : 5h tout pile